Djomo Étéle et Etienne Teboh doivent s’expliquer dans la poule A d’entrée. Une finale avant la lettre qui pourrait avoir de graves répercussions pour la suite du tournoi. 

Jean Yves DJOMO ÉTÉLE est l’un des deux joueurs ayant bénéficié d’une Wild Card ( invitation à participer au tournoi). Absent des qualifications jouées à Douala, il a bénéficié d’un coup de pouce de la direction du tournoi qui l’a invité. Ferdinand MELATAGUIA, l’arbitre international de tennis, tout juste revenu de Londres où il a officié pour les qualifications des juniors au tournoi de Wimbledon, est le juge-arbitre  ( JA) du Master Royal de Nka’a. Ce dernier a procédé au tirage au sort pour la Constitution des poules, et une main lourde a tiré Jean Yves DJOMO ÉTÉLE (Diego) et Etienne Teboh dans la même poule.
Selon une autre formule bien expliquée aux joueurs, les têtes de séries les plus rapprochées dans la même poule, devront s’affronter en dernier match. Diego n’étant qu’un joueur invité,  est tiré comme joueur N°4  dans la poule A, où sont aussi logés Etienne Teboh, Jonathan ATANA et Daniel EKANGO. Le dernier match de cette poule qualifiée de Poule de la mort, va opposer Etienne Teboh à Jonathan ATANA. En attendant ce duel qui promet, c’est d’abord un autre duel qui va ouvrir les hostilités dans ce groupe. Les spectateurs du Tennis Club de la Chefferie de Bamendou seront les témoins d’un spectacle garanti.
Deux autres Poules B et C sont aussi constitués, et leurs matches se joueront sur les courts du Tennis Club de Dschang.
À l’issue des matchs de poules, les trois premiers seront qualifiés, ainsi que le meilleur deuxième, pour des demi-finales croisées.
David EYENGUE