Etienne TEBOH est sans pitié

Tennis Master 10 de Douala. Le joueur Numéro 1 du circuit national ne donne pas une chance à ses adversaires. Avec le sourire en plus, il les écrase les uns après les autres.

Certains ont tenté de dire que ce tournoi des Masters de Douala, avait un objectif non déclaré de trouver le remplaçant d’Etienne TEBOH qui occupe tout seul le fauteuil du Numéro 1 sans partage depuis bientôt trois ans. Une idée qui fait sourire le champion de 32 ans: «il faut qu’ils soient plus sérieux dans les entraînements, et qu’ils ne pensent pas seulement à s’entraîner parce qu’ils ont entendu parler d’un tournoi. Si on aime ce sport, même sans argent, on peut et on doit s’entraîner, et c’est ce que je fais tous les jours». Un conseil du Grand frère à cette jeunesse selon lui, occupée à autre chose qu’à l’entraînement.

Les résultats sont palpables sur les courts, depuis le début de ce tournoi. Pour ses trois rencontres, Etienne TEBOH a été sans pitié pour chacun de ses adversaires, (6/4-6/2) pour SALAOUDINE Alim, (6/3-6/4) pour EKANI Boris et (6/2-6/1) pour Federel MOTALE. Le numéro 1 caracole en tête du Groupe A, et ne montre pas encore des signes de partage de son pouvoir.

Les autres protagonistes lui reconnaissent une certaine expérience qu’il ajoute à sa forme physique . L e joueur de qui va fêter ses 33 ans en octobre prochain ne leur donne pas la moindre chance pour la suite dans cette compétition: «ils ont la malchance que je sors encore d’un tournoi international où j’ai appris beaucoup de bonnes choses», a-t-il conclu en riant.

David EYENGUE