Douala. Les membres du conseil de la Ligue Régionale de Football du Littoral ont répondu tous présents à l’appel de leur président Robert Louis Bekeck ce 20 décembre 2021 pour parler du démarrage de leurs activités.

La récréation n’a pas duré pour les membres élus de la Ligue Régionale de Football du Littoral (LRFL). Un mois et demi seulement après leur passage au sein du conseil par le choix des urnes, les hommes forts de la Région du président de la Fecafoot ont repris du service. Une région du Littoral qui a donné son onction à Samuel Eto’o Fils avant les élections à l’assemblée générale historique du 11 décembre 2021, et qui se sent investie d’une mission difficile, depuis l’élection de leur membre :  « Tout le monde a vu ce qui s’est passé le 11 décembre à Yaoundé. Le membre de notre assemblée générale Samuel Eto’o Fils a remporté des élections sous haute lutte. Il a présenté un programme que nous devons tous accompagner. Quand vous avez une locomotive à grande vitesse comme Samuel Eto’o, alors vous devez savoir supporter la charge pour suivre », a lancé Robert Louis Bekeck, le président de ce comité exécutif régional.

Des habits neufs pour le démarrage

L’hôtel Platinium de Bonamoussadi dans le 5ème arrondissement de la ville de Douala, était pour la circonstance, le siège de cette réunion de lancement de la saison 2022. Dans une tenue neuve faite d’un costume à deux pièces, des chemises cousues sur mesure et des cravates portant le logo de la Fecafoot, les hommes forts du football de la région du Littoral pour les quatre prochaines années avaient les allures qu’on retrouve chez des jeunes conscients d’avoir passé le niveau inférieur dans lequel ils étaient encore il y a quelques semaines. Comme un jour de rentrée au secondaire, on est bien content de revoir ses amis et de laisser un petit sourire sous la caméra en faisant des éloges sur sa nouvelle tenue : « quand on regarde ça, quand on nous voit ensemble dans cette tenue, on sait directement que c’est un groupe de travail sérieux, et chacun sait dorénavant que le travail ne sera pas facile », a commenté François Heya, le président de la Ligue Départementale de Football du Nkam. Dans ce groupe de responsables du football dans la région, des personnes qui ont roulé leur bosse pendant des années à tous les niveaux : « nous avons l’habitude de dire à nos enfants que c’est le travail qui paye. Aujourd’hui, nous en avons la preuve visible et palpable de nos sacrifices sur les aires de jeux et d’entraînement. Nous devons dorénavant assurer aussi au niveau de l’administration », a expliqué Vassilius Esseme, passé par toutes les difficultés de joueur, d’entraîneur de président de club et maintenant, doit assurer en qualité d’administrateur du football. Les tenues neuves des membres du conseil exécutif de la LRFL sont un message d’annonce au challenge qui les attend : « on sait que l’habit ne fait pas le Moine, mais c’est par l’habit qu’on reconnaît qui est Moine », a conclu Dr Ferdinand Ngoh. Neuf jours seulement après la joie de voir leur membre passer au poste de Président de la Fédération Camerounaise de Football, les coéquipiers du président Louis Robert Bekeck montrent déjà par leur tenue, ce que sera le football dans la région du Littoral pendant les quatre prochaines années. Une région appelée maison-mère, qui a vu éclore Thomas Nkono, Joseph Antoine Bell, Kana Biyick, Omam Biyick, Roger Milla et Samuel Eto’o.

David Eyenguè