Tour de France 2023- Etape 2. Le Français Victor LAFAY, n’a pas attendu longtemps pour entrer dans l’histoire et collecter les cœurs de ses compatriotes. Il a sorti la carte de la flamme rouge, prenant de court, tous les favoris du peloton.

 

Il s’était déjà frayé une place parmi les grands lors de la première étape, en occupant une étonnante sixième place au classement général, deuxième de tous les Français du Tour de cette année, après Thibaut PINOT, classé quatrième. Mais, Victor LAFAY savait qu’il y avait de la place en ce début de tour, lorsque les calculs et les stratégies des équipes de potentiels vainqueurs de l’épreuve imposent aux leaders d’avoir la tête dans le guidon et l’attention focalisée dans les oreillettes. Sans se poser des questions, le coureur Français de l’équipe Cofidis, savait aussi qu’il offrirait de la notoriété à ses dirigeants, en quête de victoire d’étape depuis bientôt quinze ans.

Alors qu’une flopée de cyclistes abordent la flamme rouge avec les favoris du sprint de la caravane, le Coureur de 27 ans, va appuyer sur la machine, jusqu’à atteindre les 61,2 km/h sur le dernier kilomètre de cette deuxième étape. Classé 8ème avec 15 points au classement du maillot vert lors de la première étape, Victor LAFAY va aller s’octroyer le titre de vainqueur de l’étape, et les 50 points de ce gain, pour se hisser sur le podium du maillot vert. Un coup triple: première victoire de Cofidis depuis 15 ans, première victoire d’étape française et premier maillot vert tricolore, seulement après la deuxième étape de la 110ème édition. Une victoire qui lui offre les 110.000 euros du vainqueur d’étape, une sacrée récompense, et une entrée définitive dans l’histoire de son pays.

David EYENGUE NZIMA, envoyé spécial